Un (1) Consultant en Charge de  la Coordination de la Réponse d’Urgence à Ménaka

Un (1) Consultant en Charge de la Coordination de la Réponse d’Urgence à Ménaka

Afrik Emploi recrute pour une Organisation Internationale : Un (1) Consultant en Charge de
la Coordination de la Réponse d’Urgence à Ménaka.
Lieu d’affectation : Ménaka
Superviseur : Spécialiste d’Urgence
Contexte
Le Mali est soumis à un embargo économique de la CEDEAO depuis le 9 janvier 2022,
impactant ses échanges notamment commerciaux avec les autres pays. Son contexte sécuritaire
est marqué par le retrait et le réaménagement des forces internationales, notamment les forces
de Barkane et Takuba ainsi que le retrait du Mali du dispositif du GS Sahel. La région de
Ménaka est plongée dans une crise grave sur fond de problèmes structurels et conjoncturels
variés. Elle est caractérisée par la vulnérabilité structurelle et la fragilité de l’Etat, exacerbées
par l’insécurité, les affrontements armés et la sécheresse La région de Ménaka est située au
nord-est du Mali, près de la frontière nigérienne, dans la zone dite des trois frontières (Mali,
Niger et Burkina Faso) où se concentre une bonne partie des attaques djihadistes au Sahel. La
région est composée des cercles de Ménaka, Anderamboukane, Inekar et Tidermene. Dans la
région de Menaka, l’intensification des affrontements entre les différents groupes armés depuis
le mois de mars 2022 ont occasionné un accroissement des violations des droits humains et
l’augmentation nombreux mouvements de population vers les cercles de Ménaka, Inékar et
Tidermene.
L’assistance encore limitée se fait au fur et à mesure que les personnes arrivent, et en fonction
des ressources disponibles. La région de Menaka est affectée par des crise alimentaires et
nutritionnelles récurrentes avec près de 17.9% de personnes en état de MAG et 34.4% de
malnutrition chronique des enfants de zero à cinq ans.
La dégradation sécuritaire et la particulière violence des affrontements qui ont court dans la
région ont conduit à une dégradation préoccupante de la situation de protection. En avril, le
sous-cluster protection de l’enfance rapportait que 364 enfants étaient séparés ou non
accompagnés. En termes d’éducation, 40% des écoles sont fermées privant 29 100 enfants
d’opportunités d’apprentissage. En outre, 38 % de de la population n’a pas accès à l’eau potable
selon les données de la Direction Régionale de Ménaka. La crise actuelle a engendré des
pressions énormes sur les infrastructures hydrauliques déjà insuffisantes dans la zone d’accueil
des déplacés, en particulier dans la ville ou le taux d’accès est à seulement 28%
Les besoins sont considérables en termes de protection contre la violence, d’accès à l’eau,
l’hygiène et l’assainissement, l’alimentation, l’éducation, les soins de santé et les abris/BNA
alors que la réponse humanitaire est déficitaire, et les acteurs présents continuent d’être
confrontés au problème de financement.
Lieu de Travail
La consultation a une portée régionale (Menaka). Le/la consultant/e sera basé/e dans les
locaux de UNHCR où l’ONG occupe des espaces et appuiera la mise en œuvre des
interventions de réponse humanitaire en lien avec le plan opérationnel (PO) de réponse. Il/elle
travaillera en étroite collaboration avec les acteurs humanitaire sur place. Il/elle rapportera
directement au chef de bureau de l’ONG de Gao.
Objectif
La consultation vise à fournir un appui technique pour la réponse de l’ONG à la crise
humanitaire de Menaka. La réponse humanitaire de l’ONG se concentre sur l’offre d’un paquet
de service multisectoriel, sur le renforcement des liens entre l’action humanitaire et les
programmes de développement et de paix, conformément à la stratégie de réponse humanitaire
de l’ONG (HAC 2022), aux Principaux engagements pour les enfants dans l’action humanitaire
(CCC) ainsi que sur les procédures et directives émises par l’organisation. Le/la consultant/e
veillera à la mise en œuvre et au suivi de la réponse humanitaire de l’ONG.
Responsabilités et Tâches
Sous la supervision directe du Chef de bureau de Gao et en étroite collaboration avec les
autres sections de l’ONG Gao et Bamako, et en coordination avec les services techniques
régionaux de Menaka, la/le consultant/e aura pour tâche :
Stratégie et Gestion de la réponse humanitaire en lien avec les CCCs (Engagements clefs pour
les enfants en situation d’Urgence)
– Diriger et fournir un soutien technique aux directions régionales dans la réponse humanitaire
– Participer aux évaluations des besoins humanitaires et Identifier les principaux problèmes et
besoins humanitaire
– Proposer des orientations stratégiques et opérationnelles afin d’améliorer l’intervention
d’urgence de l’ONG
– Faire le suivi de la réponse humanitaire, suivre les indicateurs clés, et fournir des informations
précises et opportunes aux opérations sur le terrain
– Effectuer les visites programmatiques chez les partenaires pour contrôler la mise en œuvre du
programme.
– Contribuer à la rédaction des propositions de financement en matière de réponse humanitaire
à Menaka Coordination interne et externe
– Participer aux réunions de coordination de l’ONG au niveau décentralisé (Gao) et centralisé
le cas échéant (EMT)
– S’assurer que les informations clés (par exemple, les questions stratégiques et émergentes, les
besoins) sont partagées en temps opportun et de manière concise avec le bureau de l’ONG de
Gao et les acteurs humanitaires sur le terrain (Services techniques, ONGs etc….)
– Participer et représenter l’ONG dans les instances de coordination régionale à Menaka
– Conformément aux principes humanitaires et au mandat de l’ONG, s’assurer que les
programmes d’urgence de l’ONG sont bien connus de toutes les parties prenantes
Partenariat
– S’assurer que les partenariats avec les organisations de la société civile sont développés,
examinés, finalisés et suivis (y compris le suivi du budget et des dépenses) en coordination
étroite avec le bureau de Gao.
– Fournir un soutien technique aux partenaires d’exécution de l’ONG et aux ONG dans
l’élaboration et la mise en œuvre de l’intervention d’urgence en matière de santé.
– Contrôler la mise en œuvre du partenariat et l’établissement de rapports conformément aux
objectifs et aux résultats attendus définis dans les accords.
Suivi, rapportage et évaluation
– Contribuer à la documentation du rôle de l’ONG dans l’expérience et les bonnes pratiques de
la réponse d’urgence (partenariat, du plaidoyer et de la communication)
– Garantir des réponses ciblées, un suivi en temps réel et des réajustements adéquats et
opportuns des activités en étroite collaboration avec le bureau de Gao
– Contribuer à la préparation des rapports de suivi et d’évaluation conformément aux lignes
directrices, méthodes et procédures établies.
– Contribuer à l’engagement de l’ONG dans l’évaluation des besoins intersectoriels, la définition
des priorités, les analyses et les évaluations de l’intervention d’urgence.
Autres fonctions et responsabilités
– Effectuer d’autres tâches pertinentes qui peuvent être assignées par le département des
opérations sur le terrain en général et en réponse à des urgences imprévues.
Livrables attendus
– Rapport mensuel d’activités
– Rapport des Visites Programmatiques
Qualifications et expérience
– Diplôme en santé publique, en sciences sociales ou dans des domaines connexes.
– Une expérience professionnelle minimale de 3 ans dans la mise en œuvre de projet de
développement ou humanitaire
– Capacités en termes d’analyse de situation, de planification, de mise en œuvre, de
documentation, suivi, supervision, évaluation des interventions en urgence.
– L’expérience et les compétences en matière de réponse d’urgence et humanitaires dans des
contextes difficiles constituent un avantage.
– Travailler avec une agence des Nations Unies et/ou d’autres acteurs concernés, sur la
programmation dans les situations d’urgence est une valeur ajoutée.
– Excellente connaissance du contexte programmatique dans la région de Menaka ainsi qu’une
connaissance des langues locale est une valeur ajoutée
– Une connaissance de l’anglais écrit est une valeur ajoutée
Candidature
Les candidats intéressés et répondant aux critères ci-dessus peuvent envoyer leur dossier (CV
+ lettre de motivation, copies des Diplômes, Attestations et Certificats de travail) au plus
tard le 30 juin 2022 à 17 heures à l’adresse suivante : recrutement@afrikemploi.com.
NB : Les candidatures féminines sont fortement encouragées et seuls les candidats
présélectionnés seront contactés. Les dossiers envoyés ne seront pas retournés aux candidats.

à propos

Créé en 2009, MALI ASSISTANCE SERVICES est le résultat de la synergie d’actions de consultants de renoms issus de différents domaines d’activités et pays.

Contact

Copyright © 2019 Mali Assistances Services - Tous les droits réservées

Réalisation     IBS Mali